Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Dette immobilière des ménages: les français assez peu endettés

Favoris
Article du 24-04-2013 par TC
dette immobilier Malgré la hausse des prix immobiliers, les ménages français restent moins endettés que dans beaucoup d'autres pays européens.

Entre 2000 et 2011, les prix de l'immobilier ont progressé 1,8 fois plus vite que les revenus disponibles des ménages français. La hausse des prix immobiliers a entrainé un accroissement des encours de crédits qui a atteint 1133 milliards d'euros fin septembre 2012, tous crédits confondus. Cette situation se retrouve dans de très nombreux pays européens, à des degrés divers.

Le graphique ci-dessous montre que les ménages français sont plutôt moins endettés que la moyenne européenne. Ceci peut s'expliquer par la conjonction de différents facteurs:
  • le faible niveau des taux d'intérêt ces dernières années
  • un niveau d'épargne assez fort, la mobilisation de cette épargne ayant absorbé une partie de la hausse des prix
  • des conditions d'octroi du crédit qui, même si elles s'étaient assouplies pendant quelques années, sont toujours restées assez strictes, plafonnant le taux d'endettement des ménages au alentour des 33%
  • l'absence de crédits hypothécaires (type subprimes)

La modération de cet endettement immobilier des ménages français est un signe rassurant à l'heure où de nombreux experts annoncent une baisse des prix immobiliers au cours des prochaines années.
Sauf dans l'hypothèse d'une baisse très significative, les cas de surendettement qui pourraient en résulter, devraient restés assez limités. La France est par ailleurs dotée d'un système de gestion des situations d'insolvabilité des plus efficaces grâce à la Commission de surendettement de la Banque de France. Celle-ci permet de restructurer les dettes plus facilement que dans la plupart des autres pays européens.

On peut constater à la vue du graphique que certains pays, pourtant souvent présentés comme des pays ayant une économie plus saine que la France, pourraient beaucoup plus souffrir d'une baisse du marché immobilier. Il s'agit notamment des Pays-Bas ou encore du Danemark et du Royaume-Uni.

dettes immo en europe

A lire aussi

Les commentaires


Le 24-04-2013 à 14:13 David d'Immobilier-d a écrit
Certes la France reste à un niveau correct d'endettement pour les particuliers, mais il ne faut pas oublier pour autant que la dette immobilière a doublé en 10 ans : http://www.immobilier-danger.com/La-dette-immobiliere-des-Francais-465.html

Heureusement que le comité de sureté de la Banque de France a sonné l'alarme auprès des banques dès septembre 2011. On assiste depuis à une réduction des emprunts sur des durées sur 25 ou 30 ans et à une demande d'apport plus importante. Sans cela on aurait vite rattraper les mauvais élèves et dû subir les contrecoups de l'explosion de la bulle immobilière de manière plus douloureuse.

Donnez votre avis


votre nom / pseudo
votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée)
Votre message