Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Immobilier: les baby-boomers sont ils des privilégiés?

Favoris
Article du 02-06-2016 par redac
L'émission l'Angle éco diffusé sur France 2 montre comment la génération du baby boom a pu profiter du marché immobilier, tandis que les jeunes générations peinent, elles, à se loger.

François Lenglet, dans son émission l'Angle éco intitulée "La guerre des âges", nous explique comment la génération qui est entrée dans la vie active dans les années 70 a été, sur de nombreux aspects, privilégiée aussi bien par rapport à la génération qui l'a précédée que par rapport aux jeunes générations.

Outre le fait que cette génération a connu le plein emploi, elle a également eu la chance de pouvoir se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions que ne connaissent pas les jeunes actifs d'aujourd'hui.

Une des principale raison: l'inflation, aujourd'hui combattue par les institutions européennes, était d'environ 10% par an dans les années 70. Les mensualités étant fixes en valeur absolue et les salaires augmentant au même rythme que les prix, la valeur relative des remboursements d'emprunt baissait au fil des ans. Si celle ci représentait 30% des revenus en début de crédit, au bout de quelques années, le salaire ayant fortement augmenté, la part consacrée à l'emprunt pouvait ne plus représenter que 10% des revenus des propriétaires accédants. De quoi se constituer une épargne confortable et la réinvestir, en partie, dans l'immobilier.

En parallèle, cette génération a pu profiter de la forte hausse des prix de l'immobilier. Arrivés à la retraite, leurs enfants ayant quitté le domicile familial, beaucoup revendent leur maison ou leur grand appartement pour se repositionner sur des appartements plus petits. Les prix de l'immobilier ayant fortement grimpé ces dernières années, cette opération est souvent l'occasion de réaliser une belle plus-value non imposable (il s'agit de la résidence principale) et de la réinvestir dans de l'immobilier locatif afin de s'assurer une retraite confortable.

A contrario, le reportage de France 2, montre le parcours de jeunes en recherche d'emploi, ou en situation d'emploi précaire qui ont la plus grande difficulté, non pas à accéder à la propriété, rêve inenvisageable pour beaucoup, mais simplement à se loger dignement.


A lire aussi

Les commentaires


Le 05-11-2016 à 05:43 F a écrit
Les babyboomers ont également profité
- de déductions d'intérêts d'emprunts au niveau des impôts,
- de renégociations de crédits possibles suite aux baisses successives des taux d'intérêts,
- de prix immobiliers bas du fait de taux importants à l'époque
- de biens immobiliers disponibles donc facilement négociables
- de durées plus courtes pour les taxations sur les plus-values
- d'une imposition moins forte sur les revenus immobiliers

Donnez votre avis


votre nom / pseudo
votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée)
Votre message