Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Immobilier neuf: un marché morose

immobilier neuf Le nombre de ventes de logements neufs ne cesse de diminuer tout comme les mises en chantier.

Selon les chiffres du Ministère du logement, les ventes de logements neufs en France accusent une baisse de près de 14% au second trimestre de l’année. Pour le 1er trimestre de l’année, la Fédération des promoteurs avait déjà calculé un recul de 25% des ventes de logements collectifs, et de 17% pour les maisons individuelles.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce marasme du marché immobilier du neuf:

  • les restrictions de certaines aides à la pierre qui soutenaient artificiellement le marché, notamment le prêt à taux zéro ainsi que le dispositif de défiscalisation Scellier

  • la difficulté grandissante à obtenir un prêt, surtout pour les primo-accédants. Même si les taux d’intérêt sont historiquement bas, les banques sont de plus en plus frileuses et n’octroient plus de crédit qu’à leurs clients jugés les plus solvables.

  • les difficultés économiques qui resserrent le budget disponible des ménages et font peser des incertitudes sur leur avenir. La déconnexion des prix du neuf et du pouvoir d’achat immobilier est de plus en plus évident et un achat dans le neuf ne peut s'envisager que pour les ménages qui ont confiance en leur avenir.

Conséquence directe de la chute des ventes, le nombre de mises en chantier a également reculé, à hauteur de 12% au second trimestre. Les promoteurs sont effectivement de moins en moins entreprenants face au risque de se retrouver en difficulté pour écouler leurs programmes. Certains ont commencé à baisser leurs prix, soit directement, soit indirectement par le biais d’offres promotionnelles (frais de notaire offerts par exemple).


A lire aussi

Les commentaires


Donnez votre avis


votre nom / pseudo
votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée)
Votre message