Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Achat / vente immobilier: les prêts relais ne sont plus très à la mode

rapport BDF 185 Les français semblent bouder les prêts relais et privilégier la vente avant d'envisager un achat immobilier.

Au 2ème trimestre 2011, guère plus de 10 000 prêts relais ont été contractés en France. En 2008, il y en avait 3 fois plus*. Les crédits relais représentent ainsi moins de 3% du total des crédits nouveaux à l'habitat alors que ce taux était presque de 12% il y a 3 ans (voir graphique ci-dessous).

Ce délaissement des crédits relais ne semble pas s'expliquer par les taux pratiqués par les établissements financiers, ces taux évoluant de façon comparable à ceux des prêts immobiliers classiques.
L'explication serait donc plutôt à rechercher dans les incertitudes qui pèsent sur l'évolution du marché immobilier. Les ménages sont de plus en plus réticents à s'engager dans un achat avant d'avoir trouver un acheteur pour leur ancien logement. Ils ne veulent pas prendre le risque de supporter un prêt relais qui pourrait s'éterniser et les mettre en situation délicate si le prix de vente de leur logement ne permettait pas, au final, de couvrir l'apport nécessaire à la nouvelle acquisition.

Taux plafond des prêts relais

Depuis le 1er octobre, le taux d'usure des prêt relais est fixé à 6,28%. Ce taux d'usure est calculé à partir du taux effectif moyen pratiqués par les établissements de crédit au cours du 3ème trimestre 2011 (TEM de 4.71%). Il est fixé par décret et est valable pour tous les prêts relais contractés durant le 4ème trimestre 2011.

*source: Bulletin de la Banque de France n°185 du 3eme trimestre 2011 "Les crédits nouveaux à l'habitat des ménages: tendances récentes"
part des prets relais

A lire aussi

Les commentaires


Donnez votre avis


votre nom / pseudo
votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée)
Votre message