Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Projet immobilier à moyen terme : le vieux PEL redevient attractif

le PEL redevient attractif Placement sécurisé, rendement attractif et garanti, prêt immobilier intéressant en cas de remontée des taux d'intérêt, le Plan d'Epargne Logement redevient attractif ... et pourrait bientôt disparaître.

Le plan d'épargne logement (PEL) a été un produit phare de l'épargne des ménages dans les années 90. Depuis quelques années, il semble délaissé, au profit de placements qui semblaient plus rentables.
Il y a encore 10 ans, l'intérêt du PEL résidait en grande partie dans les perspectives qu'il ouvrait, d'emprunter à un taux des plus compétitifs pour le financement d'un projet immobilier. Aujourd'hui les taux sont si bas, qu'il est plus intéressant de souscrire un emprunt immobilier ordinaire dans le réseau bancaire.
Il se pourrait que la conjoncture actuelle favorise le grand retour du Plan d'Epargne Logement.

Un placement sécurisé et un rendement garanti


Le volet EPARGNE du PEL est redevenu compétitif. Face à des placements boursiers (actions comme obligations) de plus en plus risqués, l'épargnant qui cherche un placement sécurisé à 100% ne se voit proposé que des produits financiers à très faible rendement. Le livret A offre une rémunération de 1,25 %. Si l'on tient compte de la dépréciation monétaire due à l'inflation, la rémunération du livret A est négative. Le livret de Développement Durable (LDD) et le Codevi offrent le même taux que le livret A, 1,25%.

Face à ces produits sécurisés, le PEL offre un meilleur rendement : 2,5%. Après déduction des 12,1% de prélèvements sociaux, le taux net est de 2,2%, soit près de 1% de plus que les produits concurrents. En outre si le souscripteur du PEL conclue un prêt immobilier, le taux de 2,5% est majoré de 1%, soit un taux global net de prélèvements sociaux de plus de 3%.

Des possibilités d'emprunt attractives à moyen terme


Au terme du plan (4 ans prorogeables), le titulaire peut bénéficier d'un prêt destiné à financer un projet immobilier. Le point fort, c'est que le taux du prêt est connu lors de l'ouverture du PEL : 4,2 % hors assurance. Le montant emprunté est plafonné à 92000 €.

Ceux qui ont ouvert leur PEL il y a plus de 4 ans et qui réalisent aujourd'hui leur projet immobilier peuvent trouver des taux bien plus alléchants en faisant le tour des banques. Pour un emprunt sur 15 ans, ils peuvent espérer se financer entre 3,5 et 3,8 %.

Il est fort probable qu'il en soit tout autrement dans quelques années. Les taux ont rarement étaient aussi bas et les économistes sont presque unanimes pour annoncer une remontée des taux à moyen terme. Les 4,2 % pourraient alors devenir très compétitifs par rapport au taux du marché dans quelques années.

Faire vite avant qu'il ne soit trop tard


Le PEL a donc retrouvé tout son attrait pour celui qui souhaite maximiser le rendement d'un placement entièrement sécurisé et plus encore, pour celui qui a un projet immobilier à échéance de 4 à 6 ans.

Ceux qui rentrent dans cette cible ont tout intérêt à courir chez leur banquier et ouvrir un Plan d'Epargne Logement au plus vite. Le ministre du Logement, Benoist Apparu a récemment laissé entendre (voir vidéo ci-dessous) que le PEL pourrait disparaître dans le cadre d'une refonte globale des dispositifs d'accession à la propriété. Il n'est donc pas certain qu'il soit encore possible d'ouvrir un PEL dans quelques mois.

Benoist Apparu lors du Salon de l'immobilier de Paris en avril 2010

A lire aussi

Les commentaires


Donnez votre avis


votre nom / pseudo
votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée)
Votre message