Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Il est vraiment temps de renégocier son prêt immobilier

renegocier son pret immobilier Après avoir descendu à des niveaux historiquement bas, les taux d'intérêt des prêts immobiliers semblent amorcer un retournement de tendance début décembre. Ce contexte nous invite à renégocier nos prêts avant qu'il ne soit trop tard.

Fin novembre, l'Observatoire Crédit Logement relevait des taux d'intérêt immobiliers les plus bas depuis l'après guerre.
Quelques jours plus tard, l'OAT 10 ans (Obligation Assimilable du Trésor) passait de 2.84% à 3.28% (données respectivement du 3 novembre et du 2 décembre 2010). Cela fait bientôt 3 mois que l'OAT a amorcer une remontée. Or c'est à ce taux que les banques se refinancent sur le marché monétaire. Il est donc tout naturel que cette hausse se répercutent sur les taux des emprunts qu'elles octroient aux particuliers pour le financement de leur projets immobiliers. Et, il est fort probable que cette remontée des taux se poursuive en 2011. Les économistes semblent assez unanimes sur ce point.

Pour ceux qui ne l'ont pas encore fait, il est donc temps d'étudier l'opportunité de renégocier son prêt immobilier.

Il faut savoir que le renégociation du prêt, si vous voulez faire jouer la concurrence, peut se traduire par des frais non négligeables. Le remboursement anticipé de votre prêt actuel, engendrera le paiement des pénalités prévues au contrat (l'IRA: indemnité de remboursement anticipé). Ces pénalités ne peuvent dépasser 3% du capital restant dû (articles L312-21 et R312-2 du code de la consommation). Vous aurez, par ailleurs, des frais de dossier pour votre nouveau prêt. Il est possible aussi, que vous ayez des frais supplémentaires si votre prêt est garanti par une hypothèque ou une inscription de privilège de prêteur de denier et que cette garantie doive être transférée au bénéfice de votre nouveau prêteur.

Du fait de ces différents frais, la renégociation ne pourra être envisagée que si la différence de taux est significative (en général au moins 1%) et le montant restant dû suffisamment important pour amortir les frais engendrés par l'opération.

Le plus intéressant reste, bien entendu, de réussir à convaincre son propre banquier de bien vouloir revoir le taux du prêt à la baisse avant d'aller voir les concurrents. Un courtier en crédits immobiliers peut vous conseiller et vous assister dans cette opération.

source: Le journal de l'Eco BFM TV du 02-12-2010

A lire aussi

Les commentaires


Le 30-12-2010 à 14:00 Courtier Pret immobi a écrit
@ Zigzag, comme quoi, bien malin celui qui pouvait prévoir la hausse des taux fin décembre... Les différentes durée ont pris 0.2 point... De quoi se dire qu'on avait bien fait de renégocier avant ou bien qu'il est encore temps de renégocier son prêt.

Le 06-12-2010 à 18:53 zizag a écrit
ce n'est pas si sûr que les taux remontent si vite. Vu la conjoncture économique difficile, il y a peu de chance que ça s'emballe à mon avis. Par contre je suis d'accord, il y a aussi peu de chance qu'ils descendent beaucoup plus bas

Donnez votre avis


votre nom / pseudo
votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée)
Votre message