Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Les taux d'intérêt sont à leur plus bas historique

baisse des taux d'interet La Banque Centrale Européenne a annoncé, début mars, que ses taux directeurs restent inchangés.

Cette nouvelle laisse présager, au moins à court terme, le maintien des taux de crédit immobilier à leur plus bas historique.


D'après la dernière note du courtier Empruntis les taux auraient encore légèrement reculé en février 2010. Le taux moyen d'un emprunt immobilier sur 15 ans se situerait à 3,70 % et à 3,85 % sur 20 ans (taux hors assurance). Les prêts octroyés sur les régions Ouest, Sud-Ouest et Rhône-Alpes semblent un peu plus avantageux que sur le reste du territoire.

Tous les spécialistes semblent unanimes sur une question : le plancher des taux d'intérêt semble atteint. Parmi eux, nombreux sont ceux qui prévoient une remontée des taux avant la fin de l'année.
«Les taux d'intérêt ont atteint leur plus bas depuis plusieurs années. Avant la fin de l'année et peut-être plus tôt (...) nous avons la certitude qu'ils vont remonter, ce qui mettra fin à dix ans, hors effet de crise, de baisse des taux des crédits immobiliers», affirme M. Blancard, directeur général du Crédit Foncier, dans une interview à l'hebdomadaire Challenges.

Il peut donc paraître opportun pour les candidats à l'accession de se presser pour concrétiser leur emprunt immobilier avant la hausse annoncée des taux.
Certains préfèreront malgré tout attendre en se disant que si hausse il y a, elle devrait être limitée, au moins pour les mois qui viennent.
Il n'est pas non plus impossible que cette hausse prévisible des taux d'intérêt provoque une baisse des prix immobiliers. Après avoir doublé en 9 ans, les prix n'ont baissé que de 8% en 2 ans.
Si le plancher semble bien atteint en ce qui concerne les taux, il n'est pas certain qu'il le soit du côté des prix de l'immobilier. Tant que le pouvoir d'achat restera tendu, il est peu probable que les prix repartent à la hausse.


taux prets immobiliers

A lire aussi

Les commentaires


Donnez votre avis


votre nom / pseudo
votre adresse e-mail
(ne sera pas publiée)
Votre message