Le spécialiste du panneau A VENDRE / A LOUER pour particulier.
Le site des annonces immobilières gratuites.

Louer à un étudiant

Conseils LOCATION   >   Les locations d’habitation   >   Louer à un étudiant
Favoris
Comparez les taux
calculez votre mensualité!


Les propriétaires-bailleurs de logements dans les grandes villes, notamment les villes universitaires, auront une forte probabilité de louer leur appartement à des étudiants.
Pour un bailleur, l'étudiant est un bon locataire dans la mesure où il offre des garanties financières rassurantes : aides au logement, emploi à temps partiel, caution des parents…
En outre, il permet la conclusion de baux de courte durée (uniquement pour les meublés).
bail gratuit pour locationChoisir son contrat de location

Trouver un locataire étudiant

louer un appartement à un étudiant
Le problème des locations aux étudiants est le taux de rotation important.
En effet, les étudiants restent rarement plus d’un ou deux ans dans le même logement. Ils partent pour poursuivre leurs études sur d'autres villes ou entrent dans la vie active et déménagent pour un logement plus spacieux et plus adapté à leur nouvelle vie.
La conséquence pour le bailleur peut être une vacance des locations, principalement pendant les mois d'été, de juillet à septembre. Si vous confiez la recherche de locataire à une agence, les frais atténueront la rentabilité locative de façon significative, d’autant plus qu’il vous faudra les payer à chaque changement de locataire.

Vous pouvez choisir de louer vous même, directement, votre appartement, de particulier à particulier. La démarche la plus efficace et la plus économique est alors le panneau immobilier. Les étudiants qui prospectent sur votre ville ne manqueront pas de repérer votre panneau et vous pourrez compter sur le bouche à oreille dans le milieu étudiant.
N’oubliez pas que ces étudiants seront, eux aussi, sensibles au fait qu’ils n’auront pas de frais d’agence à payer (les agences immobilières demandent la moitié des frais au bailleur et l'autre moitié au locataire).

Les avantages fiscaux

Les étudiants ayant, par définition, des revenus modestes, les avantages fiscaux des différents dispositifs (De Robien, Besson, Scellier intermédiaire, Duflot, Pinel…) devront pouvoir s’appliquer sans contraintes.

A noter que les revenus issus de la location en meublé par un propriétaire privé, d'une partie de sa résidence principale (chambre, étage…) peuvent être exonérés d'impôts, si les pièces louées constituent la résidence principale du locataire et que le prix de la location est "raisonnable".
Pour les revenus 2015, le loyer annuel hors charges par m² habitable ne doit pas dépasser 184 € en Ile de France et 135 € dans les autres régions.

Les aides au logement

Les étudiants bénéficient d’aides au logement : Aide personnalisée au logement (APL) pour ceux vivant dans une habitation conventionnée ou allocation logement à caractère social (ALS) pour les locataires du domaine privé.
Ces aides sont versées par la Caisse d'allocations familiales et peuvent l’être directement au propriétaire (système du tiers payant).
En cas de colocation, chacun des colocataires signataire du bail peut bénéficier d'une aide au logement.

Tout savoir sur les locations d’habitation